Vulpia confirme l’interdiction de visites

16 avril 20

Le Conseil de sécurité nationale a décidé hier que, dans des conditions strictes, les résidents des maisons de repos porraient recevoir des visites.

Vulpia a décidé de ne pas suivre cette directive pour le moment et demande que cette directive soit reportée.

Ces dernières semaines, nous avons mis tout en œuvre pour protéger nos résidents et empêcher la propagation du virus. La sécurité et la protection de nos résidents et de nos collaborateurs sont primordiales. Nous craignons que ces directives entraînent un risque démesuré et inutile. Permettre les visites à ce moment de l’épidémie réduirait à néant les efforts et les sacrifices que nos collaborateurs, nos résidents et leurs familles ont consenti ces dernières semaines.

Bien sûr, nous sommes particulièrement conscients de l’impact que l’isolement des dernières semaines a eu sur nos résidents. Le besoin de contact est indéniablement fort, nous restons donc pleinement engagés dans des initiatives alternatives (visioconférence, «moments à la fenêtre», etc.) pour stimuler le contact entre nos résidents et leur famille.

Cependant, notre objectif demeure de trouver un bon équilibre entre la protection, la sécurité et les soins de nos résidents et leur bien-être.

La mesure actuelle a été prise avec les meilleures intentions, mais elle est trop précoce. Nous comptons sur la compréhension bienveillante de chacun d’entre vous pour notre décision, dans l’intérêt des résidents et de l’équipe.

Facebook